Mickaël RICHET, bénévole du mois de Février 2018

La Fédération Française de Football lance cette année la 4ème édition de l’opération Bénévole du Mois. Dans les Districts et à la LFNA, nombreux sont les bénévoles qui donnent de leur temps pour développer notre football. Zoom sur Mickaël RICHET de l’AS Mignaloux Beauvoir, bénévole du mois de Février 2018 :

 

Être un personnage : le leader théâtral
Bizarrement, on se souvient d’une personne charismatique. Ainsi, lorsqu’il rentre dans une pièce, toutes les lumières se tournent vers lui et le public retient son souffle. Il a su générer une aura grâce à son attitude. Généralement, il a pris une position divergente et l’assume complètement. Bref, il assume les conséquences de ses actes.
Être impertinent, provocateur : le leader d’équipe.
Les normes, les règles, bref la normalité, voire la banalité, l’insupportent. Il aime les personnes qui bousculent l’ordre établi et font fie des conventions. Son opinion compte et il adore le faire savoir. À chaque fois qu’il est invité à une réunion, il ouvre sa « gueule ». C’est comme ça que les gens se souviennent de lui.
Être malin : le leader flexible
Avoir un positionnement ne veut pas dire être rigide, bien au contraire. Le véritable meneur sait adapter sa communication à son public. Pour convaincre, il se doit d’être modulable. En d’autres termes, savoir être à l’aise en toutes situations. Comment y arrive t-il ? En prenant des risques peut être…
Qu’il s’agisse de convaincre son président, de soutenir son projet ou de mettre ses chaussures, il maîtrise l’art de la persuasion, indispensable à la réussite. Les gens convaincants ont le don mystérieux de vous amener à penser comme eux. Leur arme secrète ? Ils savent susciter la bienveillance et parviennent à vous faire aimer non seulement leurs idées mais leur propre personne.
Il sait faire plaisir. Il ne cherche pas à gagner une bataille pour ensuite perdre la guerre. Il sait défendre ses positions au bon moment, sans jamais cesser de faire des sacrifices utiles à ses objectifs.
Il est conciliant. Il défend ses idées avec fermeté et confiance, sans être agressif ni autoritaire.
Il connaît son public. Il sait pertinemment à qui il s’adresse et il s’appuie sur cette connaissance pour parler le langage de son public, qu’il s’agisse d’adoucir son propos face à quelqu’un de timide ou, au contraire, de se montrer plus ferme face à une personnalité agressive et énergique.
Il est souriant. Les personnes convaincantes sont très souriantes parce que leurs propres idées leur inspirent un réel enthousiasme. Un sentiment contagieux, qu’ils transmet à tous ceux qu’il rencontre.
Il est sincère. Pour convaincre, la sincérité et l’honnêteté sont fondamentales. Il n’aime pas les hypocrites. Il est attiré par les gens sincères, parce qu’il sait qu’il peut leur faire confiance.
Conclusion :
Michaël RICHET, adolescent voué à un destin hors du commun, a choisi un autre parcours pour arriver à 30 ans chez les « Blacks » comme on dit à Mignaloux. Entraîneur-joueur, éducateur au groupement de jeunes de la Vallée du Miosson, secrétaire, arbitre, dirigeant, président et encore joueur à bientôt 42 ans, « Mikey » a tout donné en l’espace de 10 ans pour son club au détriment de sa vie personnelle.
Mignaloux était en troisième division quand il y a posé ses valises. Il a connu l’accession en deuxième division et celle de l’équipe réserve en quatrième division avant de passer le témoin à Matthieu MOREAU. La suite, c’est en capitaine qu’il a mené son équipe jusqu’à la R4 avec deux titres de champion de la Vienne et deux coupes Louis DAVID.

L’HOMME, L’AMI a définitivement laisser ses traces dans l’histoire de l’AM.S. Mignaloux-Beauvoir.

Par Coralie Soumagnac

Articles les plus lus dans cette catégorie